jeudi 6 mai 2010

toujours là, mais plus seule!



Elle me surveille du coin de l'oeil. Je la vois, sur mon bureau et je lui ai même remis sa robe d'origine. Parfois, j'ai l'impression qu'elle vient me gratter l'oreille et qu'elle me dit: "Et moi? Tu ne m'as pas oubliée?"
Biscotte est toujours là et même si mes différents projets scolaires m'ont passionnée cette année, je cherche depuis quelque temps un nouvelle tête, une nouvelle bête pour m'accompagner l'an prochain. Une bestiole voyageuse, écrivain, qui aime jouer à cache-cache.

Mon premier essai sera le bon. Ce devait être un prototype, un truc vite fait à partir d'un patron gribouillé sur un bout de papier. Les coutures sont blanches et apparentes, les pattes en feutrine verte (la première couleur que j'ai trouvée) le rose étant réservé pour le chef d'oeuvre final. Mais finalement, le prototype sera sans doute définitif, décision prise après que les yeux aient été cousus et qu'ils semblent donner une âme à cet assemblage de bout de tissu.


Je te reste fidèle, Biscotte, cette taupe-là te ressemble un peu. Reste plus qu'à lui faire un manteau cache-misère et à lui trouver un nom. Une suggestion?

Il se pourrait bien que cette taupe-là naisse dans le jardin de l'école entre deux rangées de radis.

Il se pourrait bien que je l'envoie aux antipodes comme Biscotte l'an passé.

Il se pourrait bien que je m'amuse encore follement.

1 commentaire:

Martin a dit…

ouai comme 007 mais en plus fun !!