jeudi 6 novembre 2008

un peu de douceur dans ce monde cruel


Je suis dans le creux de la vague. Je suis très préoccupée par des soucis personnels qui me réveillent la nuit. Et je suis à la fois tirée vers le haut par de merveilleux projets pour le futur, les fêtes qui arrivent, par l'élection de Barack Obama et notre visite la semaine prochaine au salon Marie-Claire idées à Paris.
J'ai appris il y a peu de temps le sens du mot "résilience", la résistance au choc, la capacité de rebondir. C'est ce qui est en train de se passer en moi.
Dans le creux de la vague, j'aimerai laisser des mots qui m'encombrent , les voir disparaître dans un tourbillon: epileptie, scoliose, corset, solitude, rancoeur, certains qui liront ce blog comprendront.
Mais pour tout le monde, voici les mots magiques qui m'aident: famille, Noël, partir à Wilton cet été, le pain que je vais fabriquer cet après-midi, le sourire de mes enfants à la descente du bus ce soir après-l'école, mon retour à l'école demain, ma trachéite qui se termine, et l'anniversaire de Cécile ce week end.
Tout ira bien! Je suis entourée de petites chouettes rouges et vertes pour Noël et elles me font toutes un clin d'oeil de leurs yeux en boutons.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous allez au salon Marie-Claire !!!! La chance ! Bricolage, décorations, Raphaële tu vas faire des jalouses ! tu me raconteras.
Bisous,
Véro

Maryse a dit…

Trop mignonne! Elle a l'air bien plus douce que ma vilaine Zoé ;) Comment elle s'appelle, déjà? J'espère que tu te porteras mieux, je t'envoie des ondes positives.